Vidéo A-HU-RIS-SSANTE !
 

Signez la petition

 

Pression maximum

 

Chère lectrice, cher lecteur,

C’est MAINTENANT que tout se joue. 

Le 23 octobre prochain, l’Union Européenne doit décider de renouveler ou non l’autorisation d’utiliser du glyphosate, un herbicide classé cancérigène probable et qui entre dans la composition du RoundUp de Monsanto, le plus utilisé des désherbants.

Officiellement, la France affirme qu’elle votera « contre » cette nouvelle autorisation.

« La France votera non, votera contre le renouvellement à dix ans du glyphosate », a dit le ministre de l’Agriculture, M. Stéphane Travert.

Mais ce même ministre ajoute aussitôt qu’il n’est « pas question d’interdire immédiatement l’utilisation de ce produit en France ».

Essayez d’y voir clair si vous pouvez, mais cela ressemble fort à un double discours pour que rien ne change. Gagner du temps, faire des tables rondes, prolonger le blablabla…

Les lobbyistes, avocats et conseillers en communication des grands groupes de la chimie mondiale ne s’y sont d’ailleurs pas trompés et ils sont en ce moment même en train de s’activer pour obtenir une prolongation d’utilisation du glyphosate pour dix années supplémentaires !!! 

Le journal Le Monde vient de révéler les méthodes hallucinantes que le géant de la chimie Monsanto n’hésite pas à utiliser pour diffuser sa propagande mensongère [1].

Le quotidien évoque une « désinformation organisée » sur le glyphosate, avec des études tronquées, des scientifiques payés pour nier tout lien entre le produit et le cancer !!!

Pire, un lobbyiste de Monsanto est même venu à la télévision dire qu’on pouvait parfaitement BOIRE du glyphosate [2].

Boire du glyphosate, vous avez bien lu !!!! 

Et pourquoi pas en donner au goûter aux enfants ??

Monsanto et les géants de la chimie ne reculent devant RIEN pour préserver leurs profits.

Ils sont prêts à tout, et vous voyez que ce ne sont pas là des mots en l’air.

Je vous l’ai dit, l’Union Européenne doit se prononcer le 23 octobre sur l’autorisation du glyphosate.

Les journées qui viennent vont être déterminantes. 

C’est le moment de mettre la pression maximum sur nos autorités. 

IL FAUT DIRE NON AU GLYPHOSATE !

C’est pourquoi si vous ne l’avez pas fait, je vous demande de signer notre grande pétition contre le sabotage chimique de nos vies.

Signez, c’est urgent, SIGNEZ LA PETITION POUR BLOQUER BIG CHIMIE avant le 23 octobre.

Nous devons refuser en bloc qu’un permis de contaminer soit délivré aux multinationales des produits toxiques !!

Pour montrer notre nombre et notre détermination, il est indispensable de faire monter le compteur de pétitions au maximum, pour opposer un véritable barrage démocratique à cette initiative.

Nous savons qu’il nous faut atteindre le chiffre d’un million de signatures pour que les ligens bougent enfin.

Nous en avons 240 000 à l’heure où je vous écris.

Il nous reste 18 jours pour faire tourner le compteur et je sais qu’avec votre mobilisation, nous pouvons rassembler un millions de citoyens sur un problème de santé aussi garve.

C’est pourquoi nous sommes dans l’urgence absolue.

Ne perdez pas une seconde pour signer la pétition et transférer ce message le plus largement possible autour de vous.

C’est une chance unique de bloquer l’offensive des génts de la chimie ; dans quelques années, quand le mal aura été fait, il sera trop tard pour revenir en arrière.

Que dirons-nous alors à nos enfants ? Aux malades ? Oserons-nous les regarder dans les yeux en leur disant : « je ne savais pas ».

Nous savons. Les meilleurs scientifiques nous ont alerté sur les dangers du glysophate.

Le temps n’est plus au débat. Il est à l’action et c’est désormais à nous de poursuivre ce combat.

La victoire du pot de terre est encore possible.

Ne nous laissons pas faire !!! MOBILISONS TOUT NOTRE ENTOURAGE.

TRANSFÉREZ CET APPEL PARTOUT AUTOUR DE VOUS.

Signez, c’est urgent, SIGNEZ LA PETITION EN CLIQUANT ICI POUR BLOQUER CETTE DEROGATION avant qu’il ne soit TROP TARD !! 

Signez la petition

Gabriel Combris

Rédacteur de la lettre PureSanté